The Theory of the Cultural Industries: A “Milieu” for Building Dynamic Knowledge

Authors

  • Eric George UQAM

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2014v39n1a2848

Keywords:

Cultural industry, Cultural industries theory, Social logic, Social model

Abstract

Over the past 40 years, important work has been done on cultural industries through the close collaboration of researchers in Québec and France, to the point that it has become a question of the theory of cultural industries. In this article, I first examine the institutional contexts that have supported the development of research on this theme within French and Québécoise research groups. I then focus on discussions around the very nature of “the cultural industry” as a research object, as well as its unique characteristics. Thirdly, I address another issue of debate among the protagonists of this text, the concept of a “social logic” (or “model”). Finally, I conclude with a few open-ended questions with the goal of deepening research in this domain.

Depuis une quarantaine d’années, d’importants travaux ont été effectués sur les industries culturelles en collaboration étroite par des chercheurs francophones à la fois au Québec et en France tant et si bien qu’il est dorénavant question de théorie des industries culturelles. Dans le cadre de ce texte, nous allons tout d’abord revenir brièvement sur les contextes institutionnels qui ont favorisé le développement de travaux sur ce thème au sein des équipes de recherche française et québécoise. Par la suite, nous mettrons l’accent sur les discussions consacrées à la nature même de l’objet de recherche « l’industrie culturelle », ainsi qu’à ses caractéristiques, voire ses spécificités. Après quoi, nous aborderons un autre enjeu de débat parmi les protagonistes, à savoir celui qui porte sur le concept de « logique sociale » (ou de « modèle »). Enfin, nous conclurons sur quelques questions restées en suspens en vue d’approfondir les recherches dans le domaine.

Published

2014-03-24