Pornographie, nouveaux médias et intimité normative dans les discours sur l’hypersexualisation des jeunes

Authors

  • Élisabeth Mercier Université du Québec à Montréal York University

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2016v41n2a2986

Keywords:

Hypersexualization, Online pornography, Intimacy, Discourse analysis, New media

Abstract

In recent years, the hypersexualization of youth has generated many discourses, anxieties, and control measures in Québec as well as in most Western societies. This article bases itself on a critical analysis of the discourses produced in francophone Québec by media institutions and their specific actors to highlight the ways in which the discursive production of hypersexualization as a social problem mobilizes pornography and new media; it also highlights the issues raised by this mobilization. One of these issues is a normative intimacy—one that seeks to preserve hierarchized social and sexual relations—that would be threatened by an online pornography that blurs the lines between public and private as well as between an adult sexuality and the world of youth.

Depuis quelques années, l’hypersexualisation des jeunes suscite bon nombre de discours, craintes et mesures de contrôle au Québec comme ailleurs en Occident. À partir d’une analyse critique des discours produits par des institutions médiatiques québécoises et francophones et leurs acteurs spécifiques, cet article montre comment la pornographie et les nouveaux médias sont mobilisés dans la production discursive de l’hypersexualisation comme problème public ainsi que les enjeux que cela soulève. Parmi ces enjeux se trouve celui d’une intimité normative, garante de rapports sociaux et sexuels hiérarchisés, qui serait mise à mal par la pornographie en ligne venant brouiller les frontières entre public et privé, entre une sexualité adulte et le monde des jeunes.

Author Biography

Élisabeth Mercier, Université du Québec à Montréal York University

Élisabeth Mercier est chercheuse postdoctorale affiliée à l’Université du Québec à Montréal et York University.

Published

2016-04-25