Surroundings: Deleuze and Guattari

Authors

  • Kenneth Surin Duke University

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2016v41n3a3168

Keywords:

Deleuze, Guattari, In-the-middle, Delueze, Entre

Abstract

Deleuze and Guattari, as strict immanentists and consistent proponents of an “in-the-middle” or “in-between,” had little philosophical time for notions of “the outside” or “the beyond” construed in terms invoking traditional ideas of transcendence (even though they created their own absolutely original notion of an “immanent transcendence.” Any such “in-the-middle,” however, must presuppose a milieu that is outside that “in-the-middle,” albeit one constituting a surround or ‘interzone’ (a term borrowed from William Burroughs’ novel Naked Lunch) for the “in-the-middle” in question, even if this surrounding milieu or interzone will, like its contiguous “in-the-middle,” also be unequivocally immanent. The essay discusses the kind of conceptual assemblage pertaining to interality/interology that can be constructed with regard to Deleuzo-Guattarian “surroundings.”

Deleuze et Guattari, comme immanentistes strictes et promoteurs loyaux d’un « au-milieu » ou « entre-deux », avait peu de patience philosophique pour les notions d’un « extérieur » ou d’un « au-delà » interprétées en termes invoquant les idées traditionnelles de la transcendance (bien qu’ils aient créé leur propre notion absolument originale d’une « transcendance immanente »). Un tel « au-milieu », cependant, suppose un milieu qui est à l’extérieur de l’« au-milieu », quoique constituant des environs ou une « interzone » (mes excuses ici à William Burroughs d’avoir volé ce dernier terme de son roman Naked Lunch) pour l’«au-milieu» en question, même si ce milieu environnant ou cette interzone, comme son « au-milieu » contiguë, sera également et sans équivoque immanent. L’essai traite de l’espèce d’agencement conceptuel concernant l’interalité / l’interologie qui pourrait être construit à l’égard des « environs » deleuzoguattariens.

Published

2016-07-25