Greatly Exaggerated in Canada: Diverging Data and Media Bailouts

Authors

  • Marc W Edge School of Communication and Information, Nanyang Technological University, Singa

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2021v46n3a4001

Keywords:

mass media, media economics, media policy

Abstract

Background: The Canadian government allocated $595 million in subsidies over five years to news media in 2019, but the bailout was based on questionable data. Financial losses were exaggerated; a think tank report was criticized for using data selectively; data from a university research project differed sharply from annual industry counts; and job loss figures were disputed.

Analysis: Hard data can diverge markedly from soft data accepted in pursuit of policy outcomes.

Conclusions and implications: A second campaign underway on behalf of entertainment industries could yield a bailout several times larger than the first. Closer scrutiny should be exercised of media narratives and offered data. An independent media research centre should collect and verify data for policy purposes.

Contexte : En 2019, le gouvernement canadien a octroyé aux médias d’information 595 millions de dollars en subventions étalées sur cinq ans, un montant évalué à partir de données douteuses. En effet, on a surestimé les pertes financières dans le milieu; le rapport influent d’un groupe de réflexion se fondait sur des données sélectionnées pour les besoins de la cause; les données provenant d’un projet de recherche universitaire différaient beaucoup de celles fournies annuellement par l’industrie; et on a exagéré les pertes d’emploi.

Analyse : Les données dures peuvent différer énormément des données molles acceptées dans le but d’atteindre certains objectifs politiques.

Conclusion et implications : Une seconde campagne menée pour aider les industries du divertissement pourrait bénéficier de subventions encore plus généreuses que les premières. Avant de procéder, il serait judicieux d’examiner de près les narratifs des médias et les données proposées. À cet égard, on devrait créer un centre indépendant pour la recherche sur les médias qui pourrait lui même recueillir et vérifier les données utilisées pour formuler des politiques.

Published

2021-09-09

Issue

Section

Articles