Experiential Learning in the Canadian Communications Landscape

Authors

  • Sandra Smeltzer FIMS, University of Western Ontario
  • Darryl A. Pieber
  • Mason Brooks

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2021v46n3a4011

Keywords:

Experiential learning; Survey; Canadian; Higher education; Communications Pedagogy / Apprentissage expérientiel; Enquête; Canadien; Enseignment supérieur; Pédagogie de la communication

Abstract

Background: This article critically analyzes the results of an online survey about curricular experiential learning (EL) completed by 36 Canadian communication studies programs.

Analysis: Attention is focused on internships, co-ops, and community engaged learning. Six key areas illuminate the current EL terrain: types and scope of EL endeavours, pedagogical requirements and hourly commitments, student remuneration, logistical and scholarly oversight, EL partners and student activities, and stakeholder demand.

Conclusions and implications: We highlight five issues emerging from the data that deserve greater attention and argue that scholars must proactively engage in conversations about the role that EL plays in the field.


Contexte : Cet article analyse de manière critique les résultats d’un sondage en ligne sur les apprentissages expérientiels complété par 36 programmes canadiens d’études en communication.Cette recherche est devenue de plus en plus importante depuis le développement rapide des apprentissages expérientiels dans les établissements d’enseignement
supérieur en réponse aux pressions exercées par les gouvernements provinciaux, les étudiants, et les administrateurs d’université.

Analyse : Six zones clés sont mises en évidence pour éclairer le terrain actuel des apprentissages expérientiels : 1) les types et l’étendue des efforts d’apprentissages expérientiels; 2) les exigences pédagogiques et les engagements horaires; 3) la rémunération des étudiants; 4) la surveillance logistique et scientifique; 5) les partenaires des apprentissages expérientiels et des activités des étudiants; et 6) la demande des parties prenantes. L’attention se concentre sur les formes principales des apprentissages expérientiels dans les études de communication : stages à court et à long terme, coopératives et apprentissage en milieu communautaire.

Conclusions et implications : Les spécialistes en communication doivent s’engager de manière proactive dans des conversations sur le rôle des apprentissages expérientiels sur le terrain; l’article met en évidence cinq points focaux émergeant des données qui méritent une attention particulière.

Author Biographies

Sandra Smeltzer, FIMS, University of Western Ontario

Sandra Smeltzer, Associate Professor and Assistant Dean Research in the Faculty of Information and Media Studies, Western University

Darryl A. Pieber

Darryl A. Pieber, PhD Media Studies student in the Faculty of Information and Media Studies, Western University

Mason Brooks

Mason Brooks, PhD Media Studies student in the Faculty of Information and Media Studies, Western University 

Published

2021-09-09

Issue

Section

Articles